Public Accueilli

Consultation individuelle :

- Séniors

- Adulte

- Adolescent

- Enfant

 

Consultation de groupe :

- Thérapie de couple

- Thérapie et médiation familiale

Téléconsultations

Pour votre confort d'organisation, je fais également des entretiens en visio.

Il vous faut simplement être seul, dans un espace au calme où vous vous sentez bien, ainsi qu'une bonne connexion Internet!

Cabinet d'Albi

7 Boulevard Andrieu 

81000 Albi

Cabinet de Saint Sulpice la Pointe

Pôle Santé Henri Arnault

3 rue Marie Curie N°23

81370 Saint Sulpice la Pointe

Cabinet de Bessières

39 Allée des Ecoles 

31660 Bessieres

Etapes de la Thérapie

La première consultation permet d'explorer et de formuler le ou les problèmes. Pas d'inquiètude si vous ne savez pas comment aborder la première rencontre, mon travail, c'est aussi de vous aider à mettre des mots sur ce qui vous amène à me consulter. Je vous poserai diverses questions qui me permettront de me faire une idée du problème pour lequel vous vous adressez à moi. Les entretiens se déroulent en face à face et durent environ 45 minutes. 

 

Nous définissons ensemble les objectifs et les améliorations attendues de la thérapie.

 

Au cours des séances nous parlons de votre vie, de vos sentiments, de votre environnement, de votre situation... Je vous demanderai de préciser tel ou tel point.

 

Je suis tenue au secret professionnel.

 

Ensemble, nous faisons des exercices : relaxation, questionnaires,  jeux de rôles, expositions aux sensations, travail sur les pensées....

Ces exercices seront repris à domicile, entre les séances.

 

Le travail psychologique s'établit dans une relation de confiance. Il est primordial que vous soyez à l'aise avec votre psychologue. 

Vous devez soigneusement choisir votre psychologue!

Une thérapie peut durer d'une séance à quelques mois selon les objectifs et les besoins de chacun.

 

Le cliché du psy qui "ne parle pas" ne correspond pas du tout à ma façon de travailler!

Différents Types de Thérapies

Thérapie individuelle a pour objectif d'aider le patient à s'intérioriser, à dénouer les problèmes auxquels il n'a pu faire face, à explorer ses ressources et à se découvrir de nouvelles ouvertures. Il sera nécessaire de dépasser les vécus traumatiques, de faire un travail de réconciliation avec les autres et avec soi-même.

 

Thérapie de couple est un temps privilégié pour explorer la cause profonde des difficultés, dépasser les sentiments d'impuissance, de culpabilité ou de frustration. La rencontre avec le thérapeute permet de poser des interrogations et non des jugements, de favoriser la communication directe, d'explorer les ressources et les compétences pour instituer de nouvelles règles relationnelles, renforcer les liens, développer les capacités à se soutenir mutuellement, et s'engager vers la responsabilité de ses actes.

 

Thérapie familiale a pour but le changement, en tenant compte des motivations de la famille, de ses modes de communication, de son langage, de son système de valeurs et de croyances. L'intervention active du thérapeute consiste à redéfinir les rôles, à restituer la capacité à résoudre les conflits, à activer l'évolution des individus dans le système, à aider la famille à passer à une autre étape et à orienter vers de nouvelles solutions de vie, tout en maintenant les liens.

Pourquoi consulter un Psychologue

Il y a quelques années, on osait à peine parler de ses difficultés personnelles, encore moins des maladies mentales; c'est tout juste si l'on chuchotait qu'une personne souffrait de dépression ou d'angoisse; c'est presque avec un sentiment de honte que l'on avouait avoir consulté un thérapeute, un psychologue ou un psychiatre.

La société ayant évolué, on reconnaît maintenant qu'il nous arrive à tous, à un moment ou à un autre, d'éprouver des problèmes d'ordre psychologique, de vouloir enrichir notre vie. Il est ainsi devenu plus facile de recourir aux compétences d'un thérapeute formé en psychologie.

Il n’est donc pas nécessaire d’être "sévèrement perturbé" ou de friser la folie pour consulter un spécialiste en psychologie.

Quels peuvent être les motifs les plus fréquents pour consulter :

  • Parce que l'on éprouve des difficultés personnelles : on se sent mal dans sa peau, on a des peurs, on se sent angoissé, déprimé ou stressé; on a l'impression que quelque chose ne va pas et nous empêche de nous épanouir mais on ne sait pas quoi.
  • Parce que l'on vit une épreuve ou une transition difficile : on a fréquemment besoin d'aide lors d'événements douloureux tels qu'une maladie grave, un deuil, une séparation, un échec, une perte d'emploi, le passage à la retraite, les enfants qui quittent le domicile....
  • Parce que l'on éprouve des difficultés dans ses relations avec les autres : dans son couple, dans sa famille, dans son travail ou encore parce que l'on se sent seul. Parce que l'on juge sa sexualité insatisfaisante.
  • Parce qu'on a l'envie de vivre différemment : on souhaite apprendre à mieux se connaître, développer ses potentiels, engager une démarche d'évolution personnelle.
  • Parce que l'on a une décision à prendre : pour être accompagné dans l'analyse des avantages, inconvénients et conséquences...
  • Parce que l'on veut s'orienter : où devrais-je investir mes énergies, vers quels objectifs diriger ma carrière professionnelle, ma vie ?
  • Parce que l'on vit une période difficile de transition.
  • ​Parce que l'on vieillit et perd son autonomie, que l'on a des problèmes de mémoire.
  • ​...

 

Souvent, nous pensons pouvoir régler nous-mêmes nos difficultés ou que le temps arrangera les choses. Malheureusement, il n'est pas toujours possible de trouver en soi ou dans son entourage les ressources nécessaires pour faire face à la situation.

Un professionnel peut alors nous aider à affronter les problèmes pour les résoudre de façon satisfaisante avant que ceux-ci n'aient plus une influence néfaste sur notre santé. 

Je vous aide à clarifier votre situation et à mobiliser vos ressources, afin que nous puissions trouver ensemble des solutions efficaces, adaptées à vos problèmes.

Psychiatre, Psychologue, Psychotérapeute, Psychopraticien, Psychanalyste...

En plus de l'aide et du support que peuvent nous apporter nos amis, nos parents ou un groupe d'entraide, il peut être vraiment utile de consulter un professionnel.

Alors, qui consulter ? 

Psychologue, psychiatre, psychopraticien, psychothérapeute ou psychanalyste. Même si leurs tâches se ressemblent sur plusieurs points, ces professionnels de la santé diffèrent les uns des autres tant par leurs formations que par leurs moyens d'interventions.

- Le Psychiatre est un médecin spécialisé en psychiatrie (BAC+10). Il exerce une profession médicale reconnue et encadrée par l'Etat. En tant que médecin, il est le seul professionnel à pouvoir prescrire des médicaments pour traiter les maladies mentales et les troubles psychiques.  Ses consultations sont remboursées par la Sécurité sociale.

- Le Psychologue a un diplôme universitaire, Master II en psychologie (BAC+5). Il prend en charge des personnes présentant des difficultés personnelles ou psychiques. Cette formation est centrée sur la compréhension du comportement humain et, pour les psychologues cliniciens, qui ont suivi des stages supervisés au cours de leurs études sur la capacité à être attentifs aux difficultés d'autrui. Le psychologue connaît les techniques d'entretien. Le psychologue peut recourir aux tests psychologiques pour évaluer les capacités intellectuelles, les aptitudes ou différents aspects de la personnalité de son patient. Le titre de psychologue est protégé, ce qui veut dire que tous les psychologues doivent avoir une licence et une maîtrise en psychologie, ainsi qu'un D.E.S.S. ou un D.E.A. avec un stage professionnel, toujours dans la filière psychologie. 

- Le Psychothérapeute, le décret d'application de mai 2010 réglemente la profession de psychothérapeute, il a en partie mis fin au charlatanisme de certains. Jusque-là, n'importe qui pouvait se dire psychothérapeute. Dorénavant, l'obtention de ce titre suppose d'avoir suivi une formation en psychopathologie agréée par l'Etat ou de pouvoir justifier d'au moins cinq ans de pratique avant mai 2010. Le décret ne précise néanmoins toujours pas la liste des écoles reconnues officiellement.

- Le Psychopraticien, ce terme signifie « praticien du champ psy ». Il est employé par des professionnels revendiquant une compétence dans le champ du soin psychique, mais qui n'ont ni le titre de psychologue, ni celui de psychothérapeute, ni celui de psychiatre.

- Le Psychanalyste n'a aucun diplôme. Pour devenir psychanalyste, il faut avoir suivi soi-même une cure analytique d'une durée de six ans en moyenne, et appartenir à une association officielle. Le psychanalyste est supervisé par un pair tout au long de sa formation et de sa carrière professionnelle.